Aurad > Mot du Président

pave-mot-du-president

 

Lorsque l’AURAD a été créée dans les années 1970, sa mission était de permettre le développement en Aquitaine de la nouvelle technique de l’hémodialyse à domicile et ce, en complément de la dialyse en centre des hôpitaux d’Agen, Bayonne, Bordeaux, Libourne et Mont de Marsan.

Progressivement, l’implantation d’antennes d’auto dialyse sur le territoire aquitain a permis la prise en charge également d’autres patients au plus près de leur domicile.

La dialyse péritonéale à domicile est une autre forme de traitement de suppléance de la fonction rénale qui s’est développée avec le concours très actif de l’AURAD.

Au-delà des techniques de dialyse, l’AURAD procure aux patients ayant une maladie rénale chronique, des services orientés vers une meilleure qualité de vie au quotidien, comme par exemple :

  • des consultations avancées de néphrologie à Arcachon, Bergerac et Langon,
  • la priorisation de l’accès à la transplantation rénale parmi les techniques de suppléance de la fonction rénale. Les patients pris en charge à l’AURAD représentent 30 à 40% des patients greffés chaque année en Aquitaine,
  • des programmes d’éducation thérapeutique centrés sur la dialyse et ses à-côtés comme notamment : l’alimentation, la compréhension et la gestion des contraintes entraînées par le traitement, le maintien ou la mise en place d’une activité physique régulière.

Pour accompagner les patients dans ces actions, des psychologues, diététiciens et spécialistes en activités physiques adaptées, apportent leurs concours aux équipes médicales et infirmières des centres travaillant avec et pour l’AURAD.

Dans son fonctionnement, l’AURAD sollicite l’avis des patients par le dialogue direct avec les acteurs de la santé et par des enquêtes de satisfaction régulières tout comme l’implication des responsables d’associations de patients au sein du Conseil d’Administration et des instances impliquant les usagers.